samedi 6 décembre 2008




Il faut que je sache.

Est-ce que je suis la seule nana sur terre totalement incapable de prendre Francis Bacon au sérieux ?


Tu sais, Bacon, pas le peintre, le philosophe super intelligent qui a écrit plein de livres super sérieux. Ben à chaque fois qu'un prof le mentionne, je me dis la même chose :


Putain, on s'en fout de ses traités, ce mec a un nom de jambon !


Je sais, c'est un commentaire digne d'un élève de quatrième, mais il fallait que j'en parle parce que je suis sûre qu'il y en a plein d'autres là-dehors qui pensent comme moi mais ont trop honte de l'avouer.


Alors, moi, je l'avoue : quand on parle de Bacon, je pouffe.


Et ne commencez même pas avec Ferdinand de Saussure.

6 commentaires:

  1. Salut Charlotte !

    Je découvre ton tout nouveau blog (ou presque) et ça m'amuse toujours autant!
    Je suis chez mon père ce week end et ça me ferait plaisir de te voir. J'espère que tu es dispo!
    Tiens moi au courant !

    Bisous!

    RépondreSupprimer
  2. Aaaah Saussure...
    Une amie a fait un très beau jeu de mot sur lui ( mais qu'est-ce que le beau??): Je te Saussure des morphèmes doux à ton oreilles...
    Voila j'avais prévenu

    RépondreSupprimer
  3. On se moque pas du pauvre Ferdinand qui avait un seuveux sur la langue !

    RépondreSupprimer
  4. T'inquiète, ça me met dans le même état :p

    RépondreSupprimer
  5. Autant Bacon, j'ai pas encore eu la chance d'en entendre parler, mais de Saussure oui, et je peux témoigner sous serment, toute une classe de prépa est de ton coté !

    RépondreSupprimer
  6. Diantre je connais pas ce Ferdinand, là, mais je connais Horace-Benedict de Saussure et voilà.
    Par contre Bacon ouais, obligé de penser nourriture.

    RépondreSupprimer