lundi 20 avril 2009

I'm a survivor



Bonjour, je m'appelle Charlotte et je reviens d'entre les morts.


C'est pas pour faire ma maligne mais j'ai survécu à pas mal de choses cette semaine. Une rupture de chéquier "Ah tiens mais comment donc vais-je payer mon loyer aha", un frein de vélo qui un matin fait crac, et puis crac. Plus de frein, la route est mouillée, et y'a un bus en face, évidemment.

Des fois la vie elle a des ficelles aussi grosses que les films de Michael Bay.

Sauf que si on avait été dans un film de Michael Bay, j'aurais sauté en marche, abandonnant mon vélo qui aurait explosé dans une boule de feu, faisant lui-même exploser le bus qui aurait lui-même englouti le quarier (et la malencontreuse centrale nucléaire toute proche), faisant disparaître toute l'Alsace dans une gerbe de flammes dans un beau plan d'ensemble de quinze minutes. Et puis on serait passés directement au QG secret des généraux américains pour se rassurer que tout va bien pour eux.

Là j'ai juste freiné avec les pieds et bousillé mes chaussures de Juno en solde à 35,90.

(Mais j'en veux pas à Michael Bay, après tout, dans ses films, les effets spéciaux c'est quand même eux qui jouent le mieux)

J'ai aussi survécu à une murge mémorable :

- Attends y'a la photo ? Où ça ? Ooooooh je te fais un sourire attends. Eeeeeh, Chloé, eh dis Chloé, tu les mettraas sur Facebook hein ? Dis hein ?


(Ah, la bougresse.)


Je suis rentrée sur El Mocho N'a-Qu'un-Frein en priant mentalement "Pas les flics pas les flics pas les flics" parce qu'on peut me retirer des points sur mon permis de voiture pour conduire bourrée en vélo, et que telle que j'étais ce soir-là, une confrontation avec les policiers, je la sentais moyen :

- Bonsouaaar. Y'a un officier, monsieur le problème ?

Donc je suis rentrée dans l'appart en mode chut (oui parce que Professeur Flaxou n'a finalisé son déménagement que samedi, donc jeudi soir, soir de la mine, il dormait paisiblement, comme le font les gens normaux et pas murgés à quatre heures du matin).

J'ai enlevé mes chaussures discrètement, en les jetant discrètement contre le mur. J'ai amené discrètement mon vélo au milieu du salon en faisant ratacacatacataca. J'ai discrètement allumé la lumière. Je me suis discrètement enfermée dans la salle de bains en claquant doucement la porte.

Et puis, alord que jusqu'ici tout avait été comme sur des roulettes, j'ai voulu me glisser discrètement dans le lit. Mais le lit est arrivé à une vitesse supersonique vers moi, il s'est crashé dans mes mollets, et je suis tombée de tout mon long en plein sur le diaphragme de Professeur Flaxou, qui a dû respirer dans un sac en papier pendant dix minutes.

- Alors là je suis trop pas bourrée, n'importe quoi. J'ai glissé c'est tout. Rendors-toi. Ah, et regarde pas ton portable.

Car c'est officiel, lectrices et lecteurs, juste avant d'avoir l'alcool honteux, j'ai l'alcool aimant. Là j'étais restée au stade aimant (de toute façon, au stade honteux, j'y étais une fois et j'ai vomi, alors plus jamais). Donc j'ai un peu répété à toutes mes copines de Langues et Interculturalités que j'étais trop contente que ce soient mes copines, et puis comme je voulais dire à tous mes amis que je les aimais, mais qu'ils n'étaient pas sous la table du bar à ce moment-là, j'ai envoyé des textos. Qui, je tiens à le préciser, sur le coup, n'étaient pas du tout honteux. (Évidemment)


Et j'ai surtout survécu à une journée entière à Europa-Park avec des fous du risque, des maniaques de l'extrême, des fans de sensations fortes. Et Sarah.

On a réussi par un miracle à dormir de deux heures à sept heures du matin, et à se lever à temps. Et ce miracle, c'est moi.

- DEBOUT ! Debout tout le monde ! Debout Fla, on va à Europa-Park ! Debout Flo, debout Sarah ! Arrêtez de vous faire des bisous et levez vos culs, on va à Europa-Park ! On va faire le Silverstar direct et j'aurai peur, et puis on va manger du pop-corn salé, ouaaaiis ! Et puis, et puis, on va faire le nouveau manège, et de nouveau le Silverstar, et puis, et puis, je vais vomir !

Et puis on a embarqué Cyril et Cri, et on est tous partis se perdre sur les autoroutes allemandes, et Sarah a eu une révélation :

- Mais si, j'ai enfin compris ! Le logo autoroute, au milieu, c'est les roues d'une voiture !
- Ca se peut pas. Elles sont carrées, tes roues.
- Ouais ben c'est des roues allemandes.

On est arrivés, il y avait du brouillard, et on s'est dit ouais allez on fait le Silverstar direct histoire de bien avoir peur et de pas voir où on tombe en chute libre.

Pour les gens qui connaissent pas Europa-Park, le Silverstar, c'est ça :



(Tu vois les gens à la verticale ? Ben voilà.)

C'est les plus hautes montagnes russes d'Europe. La montée dure presque une minute, et à l'entrée d'Europa-Park, on se fait accueillir avec les hurlements des gens qui pensent qu'ils vont mourir (faut dire qu'ils se prennent 4G dans la gueule et c'est pas super agréable).

Donc on a fait ça, après tout le reste avait l'énergie du petit train Milka, et puis on s'est dit allez il est midi, tous les allemands mangent, allons faire le nouveau manège.

Le nouveau manège, le Blue Fire.



(ouais, moi aussi ça m'a fait ça)


On a fait la queue sous les hurlements des gens et sous les grondements des rails au-dessus de nos têtes, dans le genre rassurant. (Vous avez déjà vu Destination Finale 3 ? Ben c'est un peu ce qui se passait dans ma tête à ce moment-là.)

Et puis ensuite je me souviens juste d'être montée dans le siège de ouf, d'avoir découvert le gadget "hé ça montre mon rythme cardiaque trop fort", et puis d'avoir vu le chiffre passer de 80 à 110 en une seconde, et puis je me souviens juste d'avoir pensé mais dis donc monsieur l'ingénieur de grands huits avec loopings de la mort, et si je te mettais la tête en bas pendant trois minutes, ça te plairait ?

La grande fièrté de la journée aura été de ne pas vomir, parce qu'avec tous les virages à 180 à l'heure qu'on s'est pris, faut avoir les tripes bien en place.

Et c'est quand même rigolo de se dire qu'avec les grands huits hyper mega roller coaster que j'ai enduré avec stoïcisme, c'est le vieux Vindjammer (depuis 1977 au moins) qui m'a fait chouiner que je voulais rentrer chez ma maman. Tu sais le bateau pirate qui balance en avant, puis en arrière. Au début ça fait bizarre dans le ventre, un peu comme quand l'ascenceur s'arrête à ton étage. Et puis ça fait la même chose, mais puissance mille, et pendant six minutes.

Je me suis couchée hier soir avec mon cerveau toujours en mode wouh ça descend vite (alors qu'en fait non, c'est fini mon vieux, réveille-toi tu périmes) et, en regardant mon appart vide, je me suis dit que, de réussir à dormir seule ici, c'était encore mon plus grand challenge.


PS : J'aime pas les hamburgers allemands. Si c'était resté la recette de Hamburg partout dans le monde, je serais vachement plus mince à l'heure qu'il est.

PPS : Non j'ai pas honte de mes liens des titres.

11 commentaires:

  1. Histoire de me rendre intéressante, je crois que sur le logo de l'autoroute, le machin c'est un péage. Un peu stylisé, certes, mais bon les types qui ont conçu les panneaux du code de la route ont quand même dû faire des études de design dans une grande école parisienne, alors ils ont le droit de faire semblant d'être des artistes abstraits, hein. ;) Et puis non, je n'ai rien de plus fascinant à ajouter, sinon que je suis une fervente lectrice de ton blog (non chuis pas une groupie, je passe seulement une fois par jour et je pleure si y'a pas de nouvel article, ho, ça va, hein ! :p). Merci beaucoup pour ta bonne humeur, en tout cas, et bonne continuation ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Lien du titre ---> "cette vidéo n'est pas disponible dans votre pays" : qu'est-ce que t'as bien pu mettre qui est pas disponible dans mon pays ???

    Sinon, pour les montagnes russes, bah tu connais mon point de vue sur le sujet^^ (celui de l'éternelle adepte du petit train milka) donc tu as toute mon admiration^^

    RépondreSupprimer
  3. Ah tiens, les chaussures de Juno, je me souviens que je les aimais bien mais je ne me souviens plus comment elles sont... ?

    Comment as-tu pu monter dans ces engins de la mort ????! Moi je me fais pipi dessus ET je vomis dans ces trucs-là. Rien que pour ça, je t'admire encore plus (même si le lien du titre te fais un peu baisser dans mon estime...).

    Sinon, je voulais te dire que j'ai trouvé, dans le Studio Ciné Live magazine, un truc rigolo qui pourrait te plaire : Guide de Survie en territoire Zombie, de Max Brooks. Ca a l'air rigolo ! J'ai tout de suite pensé à toi quand je l'ai vu donc voilà, je te refiles l'info. :)

    RépondreSupprimer
  4. Tu es une véritable warrior =) ! Très bon article, j'aurai pensé que tu aurais mis la version de julia de survivor : http://www.youtube.com/watch?v=U-lt3vVA-4I&feature=channel_page

    RépondreSupprimer
  5. Ecoute je crois pas qu'on puisse te retirer de points sur ton permis pour vélo en état d'ivresse. Une amende, ça oui, mais pas des points !

    RépondreSupprimer
  6. ah est-ce que je suis la seule tache à m'être évanouie dans la descente du Silverstar ? Alors que j'avais même pas peur et que toi t'as peur mais tu survie mieux que moi ! la vie est injuste.

    J'aime pas non plus les hamburgers allemands, sont pire que ceux de disneyland et c'est pas peu dire.
    Mes félicitation pour avoir sauver ton vélo et le bus (et accessoirement l'Alsace) de l'explosion atomique, Superman.

    Et pour ton lien... il faut que tu saches qu'il y a des choses qui ne se montrent pas aux gens... ça en fait partie xD

    RépondreSupprimer
  7. Mais bordel ya quoi dans ce lieeennnn ???

    *crève de curiosité*^^

    RépondreSupprimer
  8. Je vole à ton secours Petrouchka : une super vidéo des destiny childs qui chantent "Survivor", chanson qui a fait office de tube en 2000 -_-' en plus la vidéo est en HD, genre ça vaut vraiment le coup. Voila.

    RépondreSupprimer
  9. Mais c'est super survivor des destiny's child! Nan mais ho!

    Sinon c'etait bien ce week end et ça m'embete que mon ordi ait fait sa pute pendant une semaine sinon j'aurai fait un article sur europa park et je persiste a dire que le signe autoroute, le trait a l'interieur c'est des roues de voitures!!!! J'ai l'oeil je te rapelle!


    Sur ce, a plus dans le bus ma puce! (hihi je m'aime)

    RépondreSupprimer
  10. Perso je garde un souvenir mémorable de la montée du Dragon Khan à Port Aventura en Espagne (eh oui de chez moi c'est quand même moins loin qu'Europa Park ^^) où le manège il met sans déconner pas moins de trente ans à atteindre son point culminant et où tu as donc tout le temps de te dire redire et reredire "putain putain putain mais qu'est-ce que je fous ici?!?" ...

    RépondreSupprimer
  11. Anonyme ---> merci^^ (pourquoi on peut pas la regarder au Canada, ça, ça reste un mystère... peut-être que c'est pour pas qu'on déprime trop à regarder des trucs comme ça quand dehors il fait -30°^^)

    RépondreSupprimer